ARRETEE DU 21 MARS 1956 Portant délimitation du Canton Deido

Le haut commissaire de la république française au Cameroun

 

Vu les décrets des 23 Mars 1921 et 21 février 1925, déterminant les attributions du commissaire de la république au cameroun, ensemble le décret du 13 février 1937

 

Vu le procès- verbal de tenue de palabre du 15 octobre 1955 sur la proposition du délégué du haut commissaire, chef de la région du wouri.

 

                                           ARRETE :

 

Article 1er : les limites administratives du canton de Deido, Subdivision de Douala, sont déterminées comme ci-après :

 

           a)Limite entre AKWA-Nord et Deido : La limite dans la zone habitée est celle indiquée sur les feuilles cadastrales depuis les rives du Wouri jusqu’à la limite des lots situés au sud-est du chemin du bar prolongeant la rue Abo. Cette limite est jalonnée par une borne située sur le côté Nord prolongeant la rue Bonanjo.

 

Partant de l’angle sud du lot, bloc 3 de Bonéwonda, la limite se dirige en directiondu sud-est vers une piste qu’elle rejoint à 50 mètres.Elle suit cette piste jusqu’à une source appelée Bonékoué.

 

Une borne d’origine inconnue se trouve à quelques mètres de cette source. La limite franchit ensuite le marigot Mbanya et se dirige en direction ouest-est vers un arbre caractéristique qui est situé à 125m de Mbanya. De ce point, elle suit une direction rectiligne pour atteindre la source du marigot Teg-NKAK.

 

 

Cette ligne coupe la route de la poudrière en un point situé à 173 mètres au nord d’une maison blanche isolée caractéristique. Enfin la limite suit le cours du marigot Tongot-NKAK jusqu’à son confluent avec la Manouké.

 

                 b) Limite entre Deido et Bassa : Cette limite suit le cours de la Manouké jusqu’à son confluent avec un affluent de sa rive gauche située au nord de l’ancien restaurant << Le relais >> puis le cours de cet affluent jusqu’au carrefour de la route Razel et la route longeant le dépôt des HYDROCARBURES (C.F.D.F.C)

 

               c) Limite entre Deido et Akwa-Sud : La route longeant le dépôt des Hydrocarbures, les clotures est et Nord de la cité Chardy, la limite de l’emprise de la voie ferrée jusqu’au point Mboppi. Au-delà, le Mboppi forme limite entre Deido et Akwa-Sud.

 

ARTICLE 2 : le présent arreté sera enrégistré, publié et communiqué partout où besoin sera.

 

                                                       Yaoundé le 21 Mars 1956

 

 

 

P.S: Svp inscrivez vous a la newsletter comme sa vous serez au courant de nos nouvelles publications.



13/08/2010
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres